Les plus anciennes réalisations du plâtre au Maroc remontent au 9ème-10ème siècles. Les merlons en brique et en plâtre, taillés en escaliers et ornés de peinture brun-rouge sur enduit proviennent de la Mosquée primitive Al-Qarawiyyîn à Fès.

Avec le décor de plâtre, des influences abbassides de l’Iraq des Califes mais aussi de l’Andalousie musulmane, gagnent le Maroc.

Au Maroc, le décor sculpté dans le plâtre fait appel aux thèmes géométriques ainsi qu’aux motifs végétaux.

Sur une surface globale de plus de 67 000 m2, le plâtre sculpté et zouaké entièrement travaillé sur place par quelques 1500 Artisans, recouvrent :

  • Les têtes des poteaux, les arcs et les intrados de la salle de prière;
  • Les murs périphériques et la travée centrale de la salle de prière;
  • Les plafonds des porches, des halls et des salons de la Medersa;
  • Les plafonds de toutes les galeries extérieures;
  • Le plafond du hall d’entrée du minaret;
  • Les plafonds et les arches des Ablutions.